Carte blanche à Madeline Desmurs : Les auteurs et compagnie

par | 5 02 15 | Carte blanche à... | 1 commentaire

Cet article a été écrit par l’auteur de « Liés par le sang », et « Meurtre au manoir des Furets », Madeline Desmurs, et s’inscrit dans notre rubrique : « Carte blanche à… ».

Vous êtes auteur, blogueur littéraire, vous appréciez notre ligne éditoriale et vous avez vous aussi envie de venir mettre votre grain de sel sur ce blog ? Contactez-nous !

Nous avons tous, l’image de l’écrivain solitaire enfermé dans une maison de campagne, un phare ou un manoir perdu, loin de tous divertissements, de tous êtres humains, étirant les heures d’écriture jusqu’à ce que la lune haute éclaire ses traits fatigués.
Halte aux idées reçues, l’auteur bien qu’il soit le protagoniste de son livre, n’est pas seul et désespéré face à ses pages ou plutôt l’écran de son ordinateur. En tout cas, ce n’est pas comme ça que je ressens le dur mais si épanouissant exercice qu’est l’écriture.

Madeline1D’abord parce que lorsque je crée mes personnages, ils me suivent aussi hors des heures que je consacre à leurs histoires. Je pense à eux en voiture, sous la douche, et il m’arrive même de me réveiller la nuit pour noter quelques idées à la lumière de mon portable. Certains s’inspirent de personnes que je connais. J’adore mélanger le réel et l’imaginaire.

Ensuite parce que j’ai toujours besoin d’informations surtout pour le polar que j’écris actuellement.
J’aimerais qu’il soit vraiment proche de la réalité et j’ai la chance d’avoir dans mon entourage des personnes qui peuvent m’aider en matière de procédure policière ou judiciaire.

Madeline2J’ai aussi un petit groupe de lecteurs et amis fidèles qui bénévolement et avec enthousiasme prennent le temps de lire et de relire afin de faire une première correction et de me donner leur avis. Une fois le manuscrit accepté par l’éditeur, bon nombre de personnes vont tour à tour bosser sur le texte, la mise en page, la couverture, la communication.

J’ai en plus la chance d’être publié par les Éditions Hélène Jacob qui me permettent de m’investir à chaque étape.

Enfin, parce que les lecteurs s’approprient l’histoire et que leurs commentaires m’ouvrent parfois une autre perspective sur mes écrits.
J’apprécie l’échange quasi instantané que le web permet et surtout les rencontres qui sont toujours un réel bonheur.

En fin de compte, derrière les livres se cache un monde fou !

J’en profite pour dire à tous… un grand merci !

Madeline Desmurs

Madeline3

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

1 Commentaire

  1. sofia

    merci pour votre billet.En effet, plusieurs personnes pensent que les écrivains sont des gens enfermés dans leur monde qui ne communiquent pas.Peut être parce que c’est l’image qu’on véhicule dans les films ou séries mais pour moi, un auteur est une personne qui aime échanger avec les autres, parler, sortir et découvrir le monde pour s’inspirer par la suite du tout

      (Citer)  (Répondre)

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez nos livres ? Envie de bonus, de cadeaux... ?

Rejoignez notre cercle d'abonnés pour être informé(e) de nos futures parutions, suivre notre actualité et en découvrir les coulisses.
Vous recevrez en moyenne une newsletter par semaine, ainsi qu'une notification chaque fois qu'un nouvel article sera publié sur notre blog (et votre adresse ne sera, bien sûr, jamais communiquée à des tiers).

Afin de vous remercier, nous vous offrons une copie numérique de Rémoras, La Faille - Volume 1, ou Les Affligés - Volume 1, lors de la validation de votre inscription, sur simple demande par email.

À bientôt !
Hélène et Sébastien

Votre inscription est bien enregistrée, merci !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This