10 bonnes raisons de lire Les Affligés 1 – Isolation

10 bonnes raisons de lire Les Affligés 1 – Isolation

Couv_blogAvec un peu de retard, voici nos traditionnelles bonnes raisons de vous plonger dans le premier volume de notre nouvelle trilogie.

Il s’agit bien évidemment d’une liste non exhaustive et tout sauf sérieuse… quoique… 🙂

Alors, c’est parti pour dix raisons absolument essentielles de découvrir Isolation au plus vite !

1– Parce qu’il ne s’agit pas de travaux manuels : eh non, contrairement à ce que certains ont pu se demander, ce livre n’a aucun rapport avec Castorama !
L’isolation très présente dans ce premier tome est celle qui correspond au sens premier du mot, à savoir pour cette histoire « le fait d’isoler une certaine frange de la population derrière des murs bien épais », même si on ne va certainement pas vous dire ici pourquoi et comment… 🙂

2– Parce que douze personnages principaux dans un même livre (dont des jumeaux, une fillette, un nain et un colosse), ça ne se refuse pas !
Précision importante, les meneurs du groupe ont 50 et 70 ans… ça change des héros à peine pubères, non ?

3– Parce que le monde est inventé de toutes pièces et qu’on s’est donné du mal pour le créer de A à Z, touffes d’herbe comprises (voir la carte officielle de Dor-Thimlin, pour mieux comprendre…)

4– Parce que pour une fois, personne ne meurt… en tout cas, pas dans le volume 1 (ben oui, il ne faudrait quand même pas trop en demander !)

5– Parce qu’il y a de la magie. Alors, pas de la magie façon Harry Potter, au risque d’en décevoir certains. Celle des Affligés est instable, mourante, capricieuse et ses origines ont l’air plus que suspectes… mais c’est de la magie quand même !

6– Parce que lire des auteurs qui passent de la politique-fiction à l’anticipation, puis à la science-fiction, puis au thriller fantastique, puis à la fantasy, c’est faire preuve de curiosité. Et la curiosité… c’est bien !

7– Parce que (ça n’a pas changé) nous sommes toujours éminemment sympathiques. On aurait même tendance à l’être de plus en plus…

8– Parce que dans cette trilogie, il y a un grand complot à découvrir, de l’amour pour vous faire vibrer, quelques vengeances, des rivalités, des traîtres, de gros problèmes sociaux à régler, de la politique, de l’écologie, quelques pointes d’humour… le tout dans une ambiance à mi-chemin entre The Walking Dead, Mad Max et Game of Thrones. Bref, tout le monde peut y trouver son compte.

9– Parce que tous les avis des premiers lecteurs de ce nouvel opus sont unanimement enthousiastes.
Vous vous méfiez de ces commentaires, qui vous semblent trop dithyrambiques pour être honnêtes ? C’est justement une bonne raison pour vous forger le vôtre.

10– Parce que nous laisser suer sang et eau sur l’écriture du volume 2 sans nous montrer quelques signes d’encouragement en lisant le volume 1, c’est moche… très moche !

Bref, pour toutes ces raisons, lisez Isolation ! 🙂

ACHETER « ISOLATION » SUR AMAZON AUTRES DISTRIBUTEURS

Nous remercions par avance tous nos lecteurs pour leurs futurs commentaires et relais.

En vous souhaitant une bonne lecture !
Hélène & Sébastien

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

15 bonnes raisons de lire Max

15 bonnes raisons de lire Max

MaxNous voici arrivés au moment que nous adorons… Celui où, après avoir très sérieusement communiqué autour de la sortie de notre dernier livre, nous pouvons enfin vous expliquer de façon bien moins sérieuse pourquoi ne pas le lire est dangereux pour votre équilibre mental…

Alors, c’est parti pour quinze raisons absolument essentielles de découvrir Max au plus vite !

1– Parce que vous pourrez voyager presque gratuitement : se balader dans La Nouvelle-Orléans pour moins de 18 € (4,99 € seulement, si vous lisez en numérique) est une aubaine qui ne se refuse pas par les temps qui courent.
Tous les lieux cités dans le livre, du bâtiment le plus prestigieux au bar le plus suspect, existent tous et ont été décrits de façon fidèle (sauf les éventuels crimes qui s’y déroulent et dont nous sommes les seuls responsables).

2– Parce que vous allez retrouver en un seul livre tous les thèmes qui font grincer des dents la plupart des gens lorsqu’il y a débat : religion, politique, homosexualité, fin de vie, handicap…
Vous aurez amplement de quoi vous insurger et même vous disputer avec vos amis, si vous ne partagez pas les mêmes points de vue.

3– Parce que c’est un thriller et qu’il est toujours agréable de se faire mener par le bout du nez.
La question que vous vous poserez jusqu’à la fin : « Qu’est-il arrivé à Max » ?…

4– Parce que Zachary et Abigail, les deux personnages principaux, ont des problèmes à ne plus savoir quoi en faire et qu’un peu de soutien de votre part ne serait pas de trop.

5– Parce que c’est l’occasion pour vous de découvrir une maladie méconnue qui fera l’objet d’un prochain article.
Ce serait mieux si vous aviez lu le livre avant de tomber sur cet article et de vous spoiler vous-même !

6– Parce que Max ne ressemble en rien à nos livres précédents, tout en restant dans l’univers M.I.A : sombre et perturbant.

7– Parce que (c’est la sixième fois que je le dis sur ce blog !) nous sommes éminemment sympathiques malgré tout (et beaux, surtout !!).

8– Parce que vous aurez droit à des crimes mis en scène de façon… inhabituelle.
Au point que ceux qui ne meurent pas dans le livre auraient peut-être préféré y passer pour de bon…

9– Parce que vous ne regarderez plus jamais une bouteille de savon liquide de la même façon (eh oui, il faudra nous lire pour comprendre !)

10– Parce que vous apprendrez comment tuer quelqu’un de façon différée avec quelques cordelettes et quatre bouts de bois, sans avoir besoin de le pendre (information qui peut toujours servir, vous en conviendrez).

11– Parce que vous pourrez vous amuser avec Google Maps à reconstituer le trajet final à moto de Zachary, en utilisant les coordonnées GPS gracieusement fournies dans le livre. C’est beau, le réalisme !

12– Parce que vous vivrez en direct un accouchement claustrophobique. Vous pensez que ça ne veut rien dire ? Si si, ça peut se faire !

13– Parce que Max est un livre perturbant qui a fait cogiter nos bêta-lecteurs pendant des jours. Pourquoi vous refuser le plaisir d’une petite névrose ?

14– Parce que vous n’avez aucune envie qu’Hélène soit réduite à chanter dans le métro de Toulouse et que Sébastien soit payé aux bouchons dans l’un des nombreux bars à putes de la Costa del Sol ! Allez, un petit geste !

15– Parce que vous aurez de nouvelles bonnes raisons d’adorer nous détester. Un bonus qui ne se refuse pas !

Bref, pour toutes ces raisons, lisez Max ! 🙂

ACHETER « MAX » SUR AMAZON AUTRES DISTRIBUTEURS

Nous remercions par avance tous nos lecteurs pour leurs futurs commentaires et relais.

En vous souhaitant une bonne lecture !
Hélène & Sébastien

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

 

15 bonnes raisons de lire La Faille – Volume 3 – L’espoir de Victor

15 bonnes raisons de lire La Faille – Volume 3 – L’espoir de Victor

La Faille 3Demain, cela fera exactement deux semaines que notre dernier livre, La Faille 3, est sorti.

Et si vous ne faites pas partie de ceux qui ont déjà découvert cette suite et fin du cycle complet qui nous aura occupés pendant quatre ans… qu’attendez-vous ? 🙂

Pour faire plaisir à tous ceux qui attendent traditionnellement nos « X bonnes raisons de… », voici une petite liste d’arguments absolument imparables pour rejoindre le clan de nos fans les plus mordus, ceux qui viennent de terminer leur lecture de ce cinquième livre et nous envoient maintenant leurs remerciements (ou des malédictions, c’est au choix !).

Alors, pourquoi le lire ?

1- Pour commencer, une évidence : parce que ne pas terminer la lecture d’une trilogie, c’est mal. Vous avez lu La Faille 1 & 2 et pas le dernier volume ? Vous n’avez pas le choix, c’est une question de principe. Vous vous devez d’aller au bout. Sinon, le remords vous poursuivra jusqu’à la fin des temps (et le temps, ça nous connaît !)

2- Parce que ce volume 3 n’a reçu que de bons retours pour le moment (de la part de nos bêta-lecteurs, chroniqueurs et lecteurs des deux premières semaines) et que, d’après les informations en notre possession, ces personnes sont parfaitement saines de corps et d’esprit.

3- Parce qu’il est aussi possible de vous procurer la trilogie en un seul livre Kindle, si vous avez du retard et que vous espérez vous en tirer avec l’argument « ah oui, mais je dois encore lire les volumes 1 & 2 ». D’autant que le prix de ce bundle est renversant…

4- Parce que ce volume vous fera passer par toutes les couleurs émotionnelles, vous laissant probablement tout retourné à l’arrivée avec vos pensées en vrac. Le tout sans avoir besoin d’alcool. En cette période de fêtes et de crises de foie, c’est plutôt une bonne chose.

5- Parce que nous tournons la page d’un cycle qui aura marqué quatre années de notre vie et que nous avons envie de vous faire partager la fin de cette épopée qui aura été incroyable pour nous. Un grand huit, ça n’est appréciable que si on est plusieurs dedans !

6- Parce que si vous êtes vous aussi traumatisé par la fin (certaines lectrices, qui se reconnaîtront, nous ont menacés des pires sévices…), vous pourrez vous aussi rejoindre le groupe Facebook de soutien psychologique qu’elles ont spécialement créé pour partager leur détresse (comme quoi, nous sommes bons joueurs !). Mais attention, n’allez pas lire ce qu’elles y ont posté avant d’avoir fini ce volume !

7- Parce que ce livre a nécessité à lui tout seul un tableau Excel qui explose quand on l’ouvre, tant le moindre détail temporel devait être parfait pour que tout l’échafaudage des diverses époques traversées puisse tenir la route : nous espérons que les lecteurs apprécieront la délicatesse avec laquelle nous faisons en sorte de les rendre fous.

8- Parce qu’il est temps pour vous de savoir qui est vraiment Michelle Gray. Un monstre ou la femme la plus malchanceuse de la Création ? Son périple dans ce volume ne devrait en tout cas laisser personne indifférent.

9- Parce que vous pourrez devenir claustrophobe par procuration en partageant le terrible sort de Victor. Je n’en dis pas plus, cette simple information est presque déjà de trop…

10- Parce que l’ensemble du Cycle des temps (Rémoras, La Trappe et La Faille) va soudain prendre une signification supplémentaire, lorsque vous arriverez à la toute dernière page et que vous en ressortirez avec l’impression d’émerger d’une essoreuse mentale. D’ailleurs, de nombreux lecteurs nous ont d’ores et déjà informés qu’ils voulaient reprendre leur lecture du tout début, avec Rémoras, pour mieux détecter toutes les connexions entre les livres. Plutôt un bon signe, non ?

11- Parce que ce volume présente un Mentaliste bien différent de celui de La Trappe ou de Charlie, qui devrait vous surprendre.

12- Parce que vous avez attendu trois volumes pour découvrir l’importance du rôle de Julia… qui, évidemment, ne sera révélée qu’à la toute fin de la trilogie.

13- Parce que pleurer en lisant, c’est bien. Mais vous aurez quelques instants de répit pour rire (un tout petit peu !) aussi, on vous rassure.

14- Parce qu’Echo et Romeo n’en ont pas autant bavé à travers les âges pour que vous les lâchiez juste avant leur grand final.

15- Parce que nous avons mis tout notre cœur et nos tripes dans cette longue aventure. Alors, venez vous immerger dans notre univers !


Voilà, j’espère que ces quelques raisons vous donneront envie de découvrir à votre tour l’ultime livre d’une saga qui nous aura profondément marqués pendant ses quatre années de création.

couv_montage4bis-ter

Et merci à tous ceux qui sont déjà en train de nous lire, nous espérons retrouver votre verdict final parmi les commentaires dans les boutiques en ligne très prochainement. 🙂

À bientôt !

Hélène

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

 

20 bonnes raisons de lire La Faille – Volume 2 : La Traque de Romeo

20 bonnes raisons de lire La Faille – Volume 2 : La Traque de Romeo

La Faille 2Dans la foulée de la sortie du deuxième volume de notre trilogie en cours, nous vous proposons notre liste habituelle de raisons hautement valables qui nécessitent votre lecture immédiate du livre en question (une phrase incroyablement compliquée pour vous dire tout simplement : « il vous le faut !! »).

Alors, qu’est-ce qui peut justifier votre attention ?

Voici 20 raisons qui nous semblent tout particulièrement pertinentes…

1- Pour commencer en fanfare, sachez que nous avons tenu notre promesse et qu’il y a bien du sexe dans La Faille 2 ! (ne faites pas semblant de ne pas être intéressés, tout le monde sait que le sexe fait vendre !)

2- Pour tous les morbides, les sadiques, les cruels et les nihilistes… sachez aussi qu’il y a des morts en pagaille dans ce deuxième volume (et pas qu’un peu !).

3- Nous vous avons concocté avec amour tout un tas de petits rebondissements qui devraient vous faire cogiter pendant quelques heures au moins (enfin, nous l’espérons…), en essayant notamment d’imaginer comment tout le monde va bien pouvoir se sortir de son pétrin personnel à la fin de la trilogie.

4- Le méchant de l’histoire (qui est une méchante, pour tout vous dire, parce que M.I.A fait dans la parité) commence enfin à prendre sa juste place dans cette deuxième partie… mais cette méchante est-elle vraiment celle que l’on croit et devez-vous absolument la détester… ? (ça, c’est pour vous embrouiller avant le volume 3… Nous, nous connaissons déjà la fin !)

5- Vous allez retrouver des têtes connues, mais également quelques nouveaux personnages qui viennent multiplier les points de vue et les interactions. Découvrez par exemple comment vit une Collecteuse qui n’a pas eu la chance d’être élevée comme Echo, avec amour et vrai petit-déjeuner équilibré tous les matins…

6- Parce que tous ceux qui ont parié sur la mort évidente de Victor en début de volume 2 en seront pour leurs frais, car non, ce n’est pas parce qu’on est le doyen des personnages principaux qu’on doit casser sa pipe avant tout le monde !

7- Parce que La Faille est une manière différente de faire du sport virtuel par procuration : soyez contents de ne pas avoir à parcourir tous ces kilomètres que nous imposons à nos pauvres personnages qui n’ont ni 4x4 ni vélo…

8- L’argument économique est toujours d’actualité : grâce aux ventes francophones de ce volume, nous allons pouvoir financer la traduction anglaise du premier tome de la trilogie, déjà réclamée par les anglophones qui ont découvert Rémoras l’année dernière et attendent La Trappe (sortie prévue en anglais d’ici quelques semaines). Donc… à votre bon cœur !

9- Parce que nous sommes persuadés que la deuxième partie est encore meilleure que la première (la première étant très bonne, vous l’aurez évidemment compris…)

10- Faut-il encore rappeler ici que nous sommes toujours tout particulièrement sympathiques ? Dans le doute, voici une très bonne raison d’acheter ce deuxième volume, quitte à prendre aussi le premier si vous venez de nous découvrir il y a seulement cinq minutes en tombant sur ce site par hasard et que vous essayez toujours de comprendre de quoi nous sommes en train de vous parler au moment où vous lisez cette ligne.

11- Si vous aimez les histoires qui finissent généralement mal, l’idéalisme pétri de fatalisme et les personnages qui ont une vie encore plus galère que la vôtre lors d’une panne de courant un soir d’hiver pluvieux… l’univers M.I.A est parfaitement adapté à vos goûts (mais non, nous ne sommes pas déprimants, qui a osé dire ça ?!)

12- Malgré tout, vous trouverez aussi dans La Faille 2 quelques séquences franchement drôles (bon… quelques séquences sarcastiques qui vous feront au moins vaguement ricaner, ne serait-ce que par pur sadisme…)

13- Parce que ce livre répond à une question existentielle de première importance : quand on ne s’est pas lavé depuis des semaines et qu’on a un seul pantalon pour tenir pendant des mois… est-ce qu’on peut quand même toujours avoir la classe ?

14- Autre question existentielle qui vous fera longuement méditer : vaut-il mieux risquer sa peau à chaque instant en risquant de boire de l’eau contaminée, mais avec toutefois une chance de s’en tirer, comme dans le volume 1, ou boire tout son saoul gratuitement (et pas que de l’eau !) en attendant une mort quasi certaine mais un peu longue à venir, comme dans le volume 2 ?
Vous avez raison d’hésiter, et lire ce deuxième volume vous aidera à choisir la bonne réponse…

15- Parce que vous préférez le rouge au bleu et que cette deuxième couverture vous attire donc encore plus que la première.

16- Ceux qui ont particulièrement apprécié La Trappe vont commencer à mieux comprendre comment les histoires se rejoignent (les Mentalistes, ça vous rappelle quelque chose ?)

17- Parce que ce volume de La Faille est le meilleur que vous trouverez pour à la fois utiliser une borne de soin automatisée qui sait tout de vous et courser un lapin afin de combler un petit creux urgent (dit comme ça, on ne comprend pas trop, mais on vous assure que la lecture du livre vous permettra d’y voir clair !)

18- Il y a aussi une belle histoire d’amour naissante qui émerge dans ce volume et qui devrait parler à tous les lecteurs sentimentaux (amour contrarié, bien sûr, car en période de Grand Cataclysme, on fait comme on peut…)

19- Parce que tous les bêta-lecteurs ont réclamé la suite et fin de La Faille après avoir lu ce volume, ce qui pour nous est la preuve que ce livre peut vous intéresser également.

20- Pour finir, nous espérons que vous nous lirez parce que vous avez apprécié nos livres précédents, parce que vous pensez que notre univers est intéressant, parce que notre style vous parle, parce que notre travail d’écriture vous semble sérieux et professionnel (mais sans se prendre trop au sérieux non plus), et parce que vous avez envie de vous embarquer pendant quelques heures dans le monde que nous faisons vivre pour vous depuis maintenant plus de trois ans, dans une histoire que nous comptons clore en beauté à la fin de l’année, avant de passer à tout autre chose en 2015.

Alors, montez dans ce train-là pendant qu’il roule ! 🙂

Merci à tous et bonnes lectures.

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

 

15 bonnes raisons de lire La Faille – Volume 1 : La Quête d’Echo

15 bonnes raisons de lire La Faille – Volume 1 : La Quête d’Echo

M.I.A - La Faille 1Vous le savez, nous vous proposons à chaque sortie de livre un petit résumé des bonnes raisons qui devraient vous motiver pour nous lire… aucune raison d’y couper pour ce troisième opus, sorti il y a une semaine. 🙂

Voici donc, dans la décontraction et le plus parfait désordre, quelques arguments imparables et absolument essentiels qui vous pousseront instantanément à vous jeter sur La Faille – Volume 1 : La Quête d’Echo…

1- Vous avez déjà lu Rémoras et La Trappe ? Alors, vous aurez le bonheur de boucler la boucle, avec cette trilogie qui va vous balader après, pendant et avant certains éléments que vous connaissez déjà… pour finir en beauté.

2- Vous n’avez pas encore lu Rémoras et La Trappe ? Si vous n’avez pas le courage de reprendre tout le cycle depuis le début, sachez que la trilogie peut tout de même être lue indépendamment… vous ne serez pas perdu, même en prenant notre train en route.

3- Vous aimez les histoires longues ? Tant mieux, la trilogie complète représentera plus de 1000 pages à déguster.

4- Vous aimez les histoires pas trop longues ? Tant mieux aussi, car l’avantage d’une trilogie, c’est que vous n’aurez que 350 pages à lire à la suite, avant de faire une pause de quelques mois dans l’attente du volume suivant.

5- Avec La Faille – Volume 1 : La Quête d’Echo, vous aurez droit à des morts, des trahisons, des amitiés, des complots, des sacrifices héroïques, du sexe (oui, mais dans le volume 2, il faudra donc attendre un peu et lire le volume 1 avant !), du drame, des réflexions sur l’avenir de l’humanité, des problèmes de survie à affronter et quand même une pincée d’humour et de bonne humeur, le tout dans une atmosphère polluée qui fleure bon « l’Apocalyspe et ses retombées qu’on préférerait éviter »… bref, de quoi plaire à tout le monde !

6- En achetant ce livre, vous nous permettrez de financer en 2014 la traduction de La Trappe… pas de raison que les anglophones y échappent !

7- Évidemment, l’argument « parce que nous sommes éminemment sympathiques » de l’année dernière est toujours d’actualité…

8- Nous croyons sincèrement que cette histoire vous plaira… la preuve, elle nous plaît à nous !

9- Le titre a reçu de très bons commentaires de la part de nos bêta-lecteurs, certains ayant spontanément demandé quand le volume 2 serait disponible… plutôt bon signe, non ?

10- Il y a bien un personnage dans le lot auquel vous vous identifierez et qui vous donnera envie de vivre l’aventure à ses côtés, même s’il meurt prématurément et vous laisse en plan…

11- Avantage immédiat dès la fin de votre lecture : le monde actuel vous semblera agréable en comparaison et vous récupérerez les quelques points de moral que vous aurez perdus entretemps avec la rentrée.

12- Dans ce livre, les animaux sont plus malins que les les humains. Amis des bêtes, cette histoire est pour vous !

13- Après une narration en flashbacks et en montage parallèle pour Rémoras, et après un récit quasiment sans dialogues et à la première personne dans La Trappe, ici nous avons choisi un mode narratif à trois temps, façon valse… ça ne vous dit strictement rien ? Il faudra lire pour comprendre de quoi il s’agit…

14- Parce qu’un auteur sans lecteurs, ça devient dépressif rapidement… ne nous laissez pas sombrer dans la détresse psychologique !

15- Pour finir, n’oubliez pas que c’est toujours plus excitant de lire un nouveau livre avant tout le monde et d’être celui qui en parle aux autres, plutôt que l’inverse… au moment où j’écris ces lignes, nous atteignons tout juste les 100 ventes (plutôt sympa au bout d’une semaine, a fortiori en août), c’est donc maintenant qu’il vous faut sauter sur ce titre.

En résumé, que de bonnes raisons très valables de découvrir ce roman. Et si vous ne l’aimez pas, il vous restera la possibilité de laisser un commentaire négatif sur Amazon, en sachant que nous ne sommes pas du genre à nous offusquer. 🙂

Merci à tous de nous suivre et bonnes lectures, quelles qu’elles soient !

Acheter le livre (version Kindle et papier) sur Amazon

Voir le livre sur le site des Éditions HJ

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

 

10 bonnes raisons de lire La Trappe

10 bonnes raisons de lire La Trappe

Nouvelle d'anticipationPromotion de La Trappe oblige, je vais tenter aujourd’hui de donner envie à tous ceux qui passent sur ce blog de lire notre deuxième titre… 🙂

Voici donc 10 bonnes raisons qui ne manqueront évidemment pas de vous convaincre (surtout la n°8) :

1- Parce que le livre vous coûtera bien moins cher qu’un café en terrasse, qu’un paquet de clopes ou qu’une place de ciné… bref, à 0,99€, vous ne pouvez pas vous cacher derrière l’argument du prix trop élevé !

2- Parce que la Trappe est une nouvelle et se lit vite : si Rémoras vous faisait peur avec ses 430 pages, cette fois le coup du « je ne suis pas un gros lecteur » ne marchera pas (même en ne lisant que trois pages par jour, vous l’aurez terminée avant la rentrée !).

3- Parce que nous vous avons concocté une ambiance bien glauque, qui satisfera vos penchants un peu sadiques (n’essayez pas de nous faire croire que vous n’en avez pas)…

4- … mais parce qu’il y a beaucoup d’ironie et de légèreté aussi, ce qui fait que vous ne risquez pas vraiment de vous suicider en arrivant au terme de l’histoire (enfin, nous l’espérons !).

5- Parce que ceux qui nous écrivent pour nous dire quels sont les clins d’œil à Rémoras qu’ils auront repérés dans La Trappe auront droit à un beau cadeau (on ne sait pas encore quoi, mais on trouvera…).

6- Parce ce que j’ai inséré un par un tous les rivets que l’on voit sur la couverture, avec soin et amour, et que je n’aurais pas fait ça pour un texte sans intérêt !

7- Parce que nous pensons que les choix narratifs faits pour La Trappe méritent vraiment l’avis des lecteurs.

8- Parce que nous ne serons jamais riches et célèbres sans votre aide et que c’est notre objectif principal dans la vie (ça et boire des bières au soleil, mais je m’égare….).

9- Parce que vous ne voulez pas que je me mette à rédiger des articles dépressifs sur ce blog, dans lesquels je raconterais que la vie d’auteur auto-publié est trop trop trop injuste.

10- Parce qu’en nous achetant, vous prenez politiquement position contre les livres numériques vendus à 15€ (et avec DRM !) quand la version poche est à 9€…et que c’est beau d’avoir des convictions !

Bref, faites-nous confiance et jetez-vous sur La Trappe, une nouvelle qui mérite toute votre attention. 🙂

Et pour tous ceux qui n’ont pas lu les articles précédents et ne savent pas du tout de quoi ça parle, voici de nouveau un aperçu de la première page du texte… bonne lecture et merci à tous ceux qui sauteront le pas !

Hélène

La trappe est parfaitement lisse.

Je comprends mieux pourquoi ils m’ont demandé de retirer mes chaussures. Sur ce genre de métal brossé, les chaussettes glissent sans problème ; un peu trop, même. Le moment venu, rien ne viendra gâcher ma chute et je leur offrirai un joli spectacle.

Mais il reste encore sept minutes avant l’heure prévue et j’essaye de rester concentré sur la position de mes pieds, qui ont tendance à vouloir s’éloigner l’un de l’autre. La tension, sans doute, qui me fait suer et qui rend mes chaussettes un peu humides, ce qui est diablement vexant.

Car il ne manquerait plus que je me casse la gueule avant l’heure. Ça foutrait tout le protocole en l’air et ils semblent sacrément y tenir. Pour que le Gardien me laisse tranquille, je fais donc gaffe à garder les pieds bien alignés de part et d’autre de la ligne rouge et à ne pas bouger un orteil.

Ma chaussette gauche a un trou sur le dessus, près du pouce. J’aurais dû penser à ce genre de détail avant de quitter ma cellule et demander une paire de rechange. Même quand il est dans ma situation, un homme a bien le droit à un peu de fierté personnelle, après tout. Maintenant, c’est trop tard et ça va m’ennuyer jusqu’au dernier moment.

Inutile que j’en parle à l’homme debout derrière moi, il ne me répondra pas. Une fois qu’on est sur la trappe, on n’a plus le droit de lui adresser la parole, sauf pour la dernière question rituelle.

Sept minutes, bientôt six. L’horloge murale accomplit consciencieusement son travail. On pourrait croire que rester debout sans moufter pour quelques poignées de secondes supplémentaires n’est pas bien compliqué…eh bien, si vous le pensez, je vous invite à venir prendre ma place.

Parce que le problème, avec la trappe, ce n’est pas seulement qu’elle finisse par s’ouvrir…c’est que ça fait déjà presque une heure que je suis dessus avec une corde autour du cou…

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

 

Vous aimez nos livres ? Envie de bonus, de cadeaux... ?

Rejoignez notre cercle d'abonnés pour être informé(e) de nos futures parutions, suivre notre actualité et en découvrir les coulisses.
Vous recevrez en moyenne une newsletter par semaine, ainsi qu'une notification chaque fois qu'un nouvel article sera publié sur notre blog (et votre adresse ne sera, bien sûr, jamais communiquée à des tiers).

Afin de vous remercier, nous vous offrons une copie numérique de Rémoras, La Faille - Volume 1, ou Les Affligés - Volume 1, lors de la validation de votre inscription, sur simple demande par email.

À bientôt !
Hélène et Sébastien

Votre inscription est bien enregistrée, merci !

Pin It on Pinterest