Rémoras en version illustrée : à découvrir prochainement

Rémoras en version illustrée : à découvrir prochainement

Rémoras en version illustrée : à découvrir prochainement

Rémoras illustréAlors que nous sommes actuellement en train de travailler sur le second volume de la trilogie La Faille (La Traque de Romeo, prévu à la fin du printemps prochain), nous avons envie de proposer une version enrichie du roman qui a donné vie à l’univers global de nos livres publiés à ce jour : Rémoras.

Ce dernier fêtera en effet bientôt ses deux ans, a eu le privilège d’être lu (en français et en anglais) par près de 10 000 lecteurs, en restant plus de 200 jours dans le Top 100 Kindle français, et a été pour nous le début d’une formidable aventure, que ce soit :

– en tant qu’auteurs (avec le très bon accueil reçu ensuite par La Trappe et La Quête d’Echo, ainsi que l’achat d’une option sur Rémoras pour la création d’une série TV américaine)

– ou en tant qu’éditeur (les Éditions HJ reçoivent aujourd’hui en moyenne un manuscrit par jour et publient un livre par semaine, avec un délai moyen de publication à six mois, tant la « liste d’attente » est longue… :)).

Rémoras relooké et enrichi de huit planches originales (qui illustrent chacune de ses parties) verra donc bientôt le jour, en numérique et en papier, toujours dans les deux langues.

Ce sera l’occasion pour ceux qui ne l’ont pas encore lu de le découvrir directement en version « luxe », sa lecture étant conseillée avant celle de nos autres titres, pour profiter au mieux des liens qui unissent ces cinq livres.

Merci à tous et à dans quelques jours pour cette publication.

Dans la même catégorie d’articles :

L’historique de l’auto-publication de Rémoras

L’historique de l’auto-publication de Rémoras

L’historique de l’auto-publication de Rémoras

L’aventure Rémoras a commencé en décembre 2010, par une simple discussion.

Pour ceux qui viennent d’arriver sur ce blog et qui ne nous connaissent pas, M.I.A est la mise en commun des compétences de deux personnes : Seb et moi-même (Hélène).

Nous travaillons quotidiennement ensemble sur divers projets éditoriaux pour le web depuis presque quatre ans et à l’époque, l’idée de travailler tous les deux sur un roman est venue prendre naturellement sa place dans notre collaboration.

Le principe d’origine pour ce travail commun était simple :

  • A Seb de fournir les bases de l’histoire originale, les apports techniques, et toutes les connaissances relatives au « milieu » et aux personnes réelles ayant servi de socle à nos personnages.
  • A moi de faire les recherches historiques et géographiques nécessaires pour implanter notre histoire, de construire la narration et d’écrire.

Cette répartition fond/forme de base a bien sûr été moins simpliste que cela, puisque tous les détails de l’intrigue ont continué de grandir grâce à nos échanges quotidiens, rendus possibles par Internet.

Car, pour ceux qui ne le savent pas, nous vivons à 1500 km de distance et nous nous sommes rencontrés « pour de vrai » et pour la première fois en février dernier seulement !
Rémoras est donc un pur produit des possibilités d’Internet, construit jour par jour grâce à des heures de Skype et de mails, et dont la promotion s’est faite par des outils que nous avons intégralement conçus.

Avec le recul, en écrivant ces lignes, je me dis que nous n’avons pas chômé… 🙂

  • Nous avons écrit les cinq premières parties de Rémoras (qui en compte huit) entre janvier et juin 2011, en envoyant à nos cinq bêta-lecteurs initiaux les contenus au fur et à mesure, afin de recueillir leurs critiques, avis, commentaires, etc.
    Nous avons choisi un panel de personnes capables de s’intéresser à tous les aspects du livre (narratif, technique, éditorial, etc) et surtout de ne pas nous épargner.
  • Ce processus d’allers-retours nous a permis d’aboutir à une version presque finale de ces parties et de les proposer à la lecture libre, sur Calaméo, de juillet à septembre, en sortant une nouvelle partie tous les quinze jours (actuellement, seule la première partie y reste accessible).
    L’idée était que pendant ce temps, nous pourrions avancer sur les parties 6 à 8, tout en nous frottant à des lecteurs inconnus.
    C’est aussi début juillet 2011 que nous avons mis notre premier site web en ligne et ouvert notre page Facebook.
  • En décembre 2011, le roman était terminé et était prêt à affronter une nouvelle fois nos bêta-lecteurs, dont le nombre avait grossi entretemps.
    La mouture finale, après maintes nouvelles corrections, a vu le jour juste avant la fin de l’année. Nous étions parés pour faire face aux éditeurs…
  • En janvier et février dernier, nous avons donc activé notre réseau et commencé à solliciter des rencontres avec les éditeurs (ce qui a notamment débouché sur un rendez-vous très instructif avec une représentante de Fayard, qui nous a permis de bien mieux comprendre les attentes de cette maison).
    Les retours frileux que nous avons reçus à plusieurs reprises (Rémoras portant sur des sujets… délicats) nous ont finalement convaincus qu’il valait mieux changer notre fusil d’épaule et prendre notre destin en main (ce qui nous chatouillait depuis le début, pour être honnête !).
    C’est donc là que la couverture du livre a été créée, les ISBN commandés, les procédures de publication lancées, etc.
  • Le 15 février 2011, après plusieurs jours de mise en forme spécialement pensée pour la liseuse Kindle, Rémoras est donc sorti officiellement sur Amazon.
    Les retours ont immédiatement été positifs et nous avons mis plusieurs fois le support à jour, afin de proposer le meilleur confort de lecture possible aux acheteurs.
  • Une édition complétée à été mise en ligne il y a deux jours, avec le rajout d’une magnifique préface de John Bastardi Daumont, qui nous a fait l’honneur de sa plume et de son regard incisif sur le milieu dans lequel Rémoras s’inscrit (version publiée le jour de la création de ce blog, qui devenait absolument essentiel pour mieux communiquer avec tous ceux qui nous suivent).
  • Le manuscrit a été une nouvelle fois remis en forme hier pour pouvoir être édité sur papier, grâce au système d’impression à la demande de Lulu.com, ce qui permettra à Rémoras d’être vendu dans les librairies physiques et en ligne d’ici avril.

En résumé, une aventure passionnante, puisque, au-delà de l’écriture du roman à proprement parler, nous avons eu la possibilité de tout faire nous-mêmes, à notre façon, avec certainement des erreurs de parcours mais aussi de nombreuses réussites et beaucoup de découvertes au passage.

Évidemment, nous sommes tellement contents de ce que nous avons pu accomplir que nous n’allons pas nous arrêter là… d’ici quelques semaines, une fois Rémoras disponible dans sa version papier, il sera temps de revenir au planning de travail sur Skype, pour commencer à mettre en route notre deuxième roman… 🙂

Dans la même catégorie d’articles :

L’historique de l’auto-publication de Rémoras

Rémoras en quelques lignes

Rémoras en quelques lignes

Si vous êtes arrivé directement ici sans passer par notre ancien site, notre page Facebook ou notre page de vente Amazon, vous ne connaissez sans doute pas le sujet de notre roman.

Voici donc un petit résumé qui vous donnera peut-être envie (enfin, nous l’espérons !) de nous lire…

Hélène et Sébastien


L’histoire :

Seuls les petits secrets ont besoin d’être protégés; les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique. Marshall McLuhan

Trois anciens membres d’une cellule très spéciale des services de renseignement français décident de reprendre du service après une retraite de huit ans, afin d’échapper au « nettoyage » lancé par leurs anciens employeurs. Dans leur sillage, ils entraîneront un cataclysme mondial qui les dépasse totalement et qui transformera le monde tel que vous le connaissez.

Rémoras concrétise la mise en commun de deux approches complémentaires du thriller de politique-fiction, la plume se mettant au service d’une histoire inspirée de faits réels qui flirte constamment avec l’actualité. Saurez-vous même distinguer la réalité de la fiction ?

Le découpage des 60 chapitres :

– Prologue
– Partie 1 : « Ouverture »
– Partie 2 : « Développement »
– Partie 3 : « Attaque Priape »
– Partie 4 : « Attaque Carpette »
– Partie 5 : « Attaque Vulcain »
– Partie 6 : « Échec »
– Partie 7 : « Zugzwang »
– Partie 8 : « Mat »
– Épilogue

Rémoras en quelques chiffres :

– 1 an d’écriture
– 6 versions successives
– 436 pages en version papier
– 15 « bêta-lecteurs » choisis pour leurs compétences techniques, littéraires ou éditoriales
– Plus de 300 heures de recherches, nécessaires pour donner au roman toute son authenticité et brouiller les cartes entre fiction et réalité… 🙂
– Environ 15 téléchargements quotidiens sur Amazon

Dans la même catégorie d’articles :

Vous aimez nos livres ? Envie de bonus, de cadeaux... ?

Rejoignez notre cercle d'abonnés pour être informé(e) de nos futures parutions, suivre notre actualité et en découvrir les coulisses.
Vous recevrez en moyenne une newsletter par semaine, ainsi qu'une notification chaque fois qu'un nouvel article sera publié sur notre blog (et votre adresse ne sera, bien sûr, jamais communiquée à des tiers).

Afin de vous remercier, nous vous offrons une copie numérique de Rémoras, La Faille - Volume 1, ou Les Affligés - Volume 1, lors de la validation de votre inscription, sur simple demande par email.

À bientôt !
Hélène et Sébastien

Votre inscription est bien enregistrée, merci !

Pin It on Pinterest