La Faille : pourquoi nous avons besoin de vos commentaires

par | 1 10 13 | Actualité de M.I.A | 4 commentaires

M.I.A - La Faille 1Paru il y a maintenant six semaines, La Faille volume 1 accomplit un parcours honorable sur Amazon, malgré un début plus timide que ses prédécesseurs.

La cause majeure de cette différence d’accueil, d’après notre analyse : sa classification.

En effet, nous avons choisi de le placer en priorité en catégorie « science-fiction », en raison d’une intrigue se déroulant dans le futur, et cela semble faire fuir les lecteurs qui imaginent instantanément des combats de vaisseaux spatiaux ou des robots (genre que j’apprécie aussi, personnellement, mais là n’est pas le sujet !), en oubliant que la science-fiction est un vaste domaine qui contient de nombreux sous-genres très variés.

En d’autres termes, même en ayant tardivement rajouté le livre à la catégorie « suspense », cette étiquette semble être un problème pour l’échantillon de personnes que nous avons interrogées, alors que notre organisation de départ nous semblait plutôt claire et logique : Rémoras est un thriller de politique-fiction, La Trappe un thriller d’anticipation, et La Faille un thriller de science-fiction, puisque l’histoire globale avance de plus en plus vers le futur… avant de boucler la boucle en fin de volume 3.

Nos lecteurs habituels nous disent qu’ils ne sont pas adeptes de science-fiction et qu’ils ont peur d’être déçus par rapport aux deux livres précédents, en ne comprenant pas très bien le rapport entre les différents titres.

Sachez cependant que toutes les histoires sont directement liées et que la plupart des événements décrits dans le premier volume de la trilogie pourraient presque tout aussi bien se dérouler au Moyen Âge… point de vaisseaux spatiaux ici. 🙂

Tout ça pour dire que nous avons d’autant plus besoin de commentaires de la part des centaines de lecteurs qui ont déjà acheté le livre, afin qu’ils puissent partager leur expérience de lecture, replacer les choses dans le bon contexte avec leurs propres mots, et peut-être pousser d’autres lecteurs à faire preuve de curiosité.

Si vous avez lu La Faille, nous vous serions très reconnaissants de laisser un commentaire sur notre page Amazon.
Si vous êtes blogueur littéraire, n’hésitez pas à nous contacter pour nous demander une copie numérique en échange d’une chronique.

Nous pensons sincèrement que notre dernier opus mérite d’être découvert et espérons que vous serez nombreux à relayer cet article…

Merci à tous et à bientôt !

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

4 Commentaires

  1. peinturelure

    Personnellement je n’ai pas encore lu les livres précédemment cités mais je pense qu’en les regroupant dans la même catégorie, il aurait pu être mieux accueilli non? La logique veut que si c’est une trilogie, ils devraient être dans la même catégorie. Je me trompe peut-être?

      (Citer)  (Répondre)

    Réponse
  2. mialn

    peinturelure, je n’ai pas dû être assez claire dans l’article, donc je donne quelques précisions… 🙂

    La Faille est une trilogie (un seul tome aurait été beaucoup trop gros), dont La Quête d’Echo est le premier volume. Les deux autres sont à venir en 2014.

    Cette trilogie s’inscrit dans un cycle plus global initié par Rémoras (roman – thriller de politique-fiction) et La Trappe (nouvelle – thriller d’anticipation), parus en 2012, car l’ensemble est cohérent et que le volume 3 de La Faille bouclera l’ensemble, en quelque sorte.

    Soit 5 livres physiques en tout et trois titres, si l’on considère la trilogie comme un seul ensemble, chacun d’eux ayant une raison d’être dans sa propre catégorie éditoriale.

    Voilà, en espérant que ce sera un peu plus clair….

      (Citer)  (Répondre)

    Réponse
  3. www.mikejogger.com

    L’explication est effet plus claire ici mais personnellement, je les aurai tous classés dans science-fiction. Ce n’est pas parce qu’une histoire débute dans le présent et finit dans le futur (ou vice versa) que sa classification en soit changée non?

      (Citer)  (Répondre)

    Réponse
  4. mialn

    Sauf que Rémoras n’est absolument pas de la science-fiction d’un point de vue éditorial, si on le prend seul en compte : le lecteur qui ne lirait que ce livre ne comprendrait pas une telle classification…
    Disons que les trois œuvres se répondent les unes les autres, chacune dans sa thématique propre, car l’univers dépeint dans La Trappe et dans La Faille (et qui sert de toile de fond à ces deux histoires) existe à cause des événements qui se déroulent à la fin de Rémoras.

      (Citer)  (Répondre)

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
montage-newsletter2

Vous aimez nos livres ? Envie de bonus, de cadeaux... ?

Rejoignez notre cercle d'abonnés pour être informé(e) de nos futures parutions et suivre notre actualité.
Vous recevrez en moyenne une à deux newsletters par mois, ainsi qu'une notification chaque fois que nous publions un nouvel article sur notre blog.

Afin de vous remercier, nous vous offrons une copie numérique de Rémoras, La Faille - Volume 1, ou Les Affligés - Volume 1, lors de la validation de votre inscription, sur simple demande par email.

À bientôt !
Hélène et Sébastien

Votre inscription est bien enregistrée, merci !